David Gaillard

Fils d’un guitariste et d’une conteuse, David Gaillard aborde la musique par la transmission orale et l’improvisation. Complétant ce bagage avec une formation complète au Conservatoire de Mulhouse (premiers prix de violon et piano, classes de direction d’orchestre, orchestration et écriture), il est amené à se produire très tôt sur scène, indifféremment au sein de formations classiques, jazz ou rock. A l’âge de 22 ans, il est nommé professeur au Conservatoire National de Région de Montpellier ; dès lors, l’enseignement occupera une place importante dans sa vie musicale.
Reçu premier nommé au Conservatoire National Supérieur de Paris, il y remporte le premier prix d’alto avec les félicitations du jury ainsi que le premier prix d’harmonie et le deuxième prix de contrepoint, avant d’intégrer le cycle de perfectionnement. Ses maîtres sont Jean Sulem, Bruno Pasquier, Hatto Beyerle, Veronika Hagen.
Par la suite, David Gaillard entre à l’Orchestre de Paris en tant qu’alto solo et enfin prend la succession de Bruno Pasquier au Conservatoire National Supérieur de Paris. Chambriste reconnu, il se produit sur les grandes scènes aux côtés d’artistes tels que Christoph Eschenbach, Xavier Phillips, Akiko Suwanaï, Marc Coppey, Henri Demarquette, David Grimal…
Passionné par toutes les musiques, il fait partie du groupe yiddish Sirba Octet et du collectif d’artistes Les Dissonances.

Share Button