Jean-Philippe Viret

Né à Saint-Quentin en 1959, Jean-Philippe Viret attendra d’avoir 18 ans pour étudier la musique. Première rencontre déterminante, Jean-Paul Maçé, remarquable professeur de contrebasse au conservatoire de Bordeaux, l’encourage aux différentes pratiques de la musique.
Dès ses débuts, il s’intègre dans différentes formations de la région bordelaise et plus particulièrement le trio du pianiste Emmanuel Bex, avec lequel il continue de jouer régulièrement.
Fin 1979, il « monte » à Paris et poursuit ses études avec Jacques Cazauran au conservatoire de Versailles. Après un deuxième prix obtenu en 1982, il délaissera la pratique instrumentale classique, pour se consacrer aux études d’écriture : Harmonie et contrepoint avec Julien Falk, Arrangement et orchestration avec Yvan Julien.
Décembre 1981 voit la naissance de l’Orchestre de Contrebasses, ensemble atypique pour lequel il composera de nombreuses pièces et enregistrera 6 albums.
Les années 80 seront les années des différents groupes avec de nombreux musiciens de sa génération tels Marc Ducret, Simon Goubert , Serge Lazarevitch, Andy Emler … .mais également le plaisir de jouer avec les « anciens » , René Urtreger , Georges Arvanitas, Michel Graillier, Alain Jean-Marie, Lee Konitz, Kenny Wheeler, Walter Bishop, Christian Escoudé, Benny Wallace…
En novembre 1989, Stéphane Grappelli l’invite dans son trio. C’est le début d’une longue et passionnante collaboration qui l’emmènera aux quatre coins de la planète. C’est aussi une formidable expérience de sideman installé aux premières loges ! De là naîtra le désir, en profitant de cet acquis, de présenter à son tour une musique qui lui soit propre.

Share Button