LE M�LE ENTENDU

red generic viagra

viagra generico 50mg

cost medicare viagra

viagra women 2008

purchase cheap viagra

internet prescription viagra

viagra cure ms

online viagra stores

viagra cialis ireland

red viagra pfizer

generic viagra mycoxafloppin

The issue is that there is no penalty for over-lawyering

viagra generico italiano

buying viagra accessrx

buy viagra generics

viagra commercial songs

President Michael Biskey explains that the organization has traditionally adjudicated health benefit claims such as drug, dental, medical supplies and equipment claims

medicare viagra coverage

Begin the viagra mail order Canada by leading the minutes soon above you

prescription viagra nhs

Do you know ny way to help rotect against content from bein stolen? I'd genuinely apprecite it.

viagra buying it

Last, adding patients aged 50 to 59 years would require a great increase in the number of individuals needing vaccine

viagra women pills

Please let me know if you have any suggestions or tips for brand new aspiring blog owners

generico de viagra

edrug md viagra

mens health viagra

mexican viagra liquor

miss motors viagrande

1999, c.417 (C.39:4-50.16 et al.).

buy viagra sample

Prosim tedy onejakou radu (hlavne bych uvital rady divek), diky, axel19

viagra levitra equivalency

red viagra fda

miss moneypenny viagra

generic pantoprazole sodium dr 40 mg tab The Daily News has some of the most memorable photos in sports history

viagra generico bula

web md viagra

Sentirsi a basso vivace e stanco, sarebbe tornato nella sua stanza, con la Johns lasciare,scarpe running saucony, e uscire non pi di notte

viagra generics name

viagra alternatives herbs

25mg viagra daily

viagra cheaper canada

As a matter of fact it was pretty good the 2 times that I tried it

mexican viagra wiki

viagra treat ms

ordering viagra online

200mg viagra effectiveness

recommended viagra dosage

XQuery core differs from XQuery byfollowing restrictions:

herbal viagra amazon

Whilst being given the oxytocin the midwife or doctor should monitor your baby's heartbeat continuously

mr viagra megavideo

accessrx viagra review

viagra men ms

funny viagra commercials

ms viagra women

Ahh those were the days…Power without Rank…Sometimes I wish I’d have stayed :).

aarp viagra discounts

viagra buying mexico

In the end, the only thing that mattered to them was the 44%

free viagra samples/coupons

An adult coloring get-together is slated for 2 p.m

viagra purchase ireland

Whether a drug works chemically or psychologically may not matter for an individual: They feel better regardless

mr brightside viagra

Nancy Huston : voix
Jean-Philippe Viret : contrebasse
�douard Ferlet : piano
Fabrice Moreau : batterie

déconseillé aux moins de 16 ans

Création au TRITON le 24 mars 2011

Jean-Philippe Viret, �douard Ferlet, Fabrice Moreau : texte et musique
Nancy Huston : idée originale, mise en forme
Chloé Réjon : collaboration artistique
Nathalie et Raphaël De Rosa : lumières
Mina Ly : costumes
Eric Garault : photographie
Béatrice Villemant : artwork

« On ne naît pas femme on le devient » : affirmation beauvoirienne aussi célèbre que discutable. Et homme ? On le naît ? On le devient ? Quâ��est-ce quâ��un homme ? Comment fait-on à notre époque anti-machiste pour le devenir et le rester ? Est-ce un rôle que lâ��on joue ou un état que lâ��on revendique ? Veut-on ressembler à notre père… à notre fils ? Quelles sont les premières perceptions de la différence des sexes… les premiers frissons érotiques… les premiers contacts ? Comment voit-on les femmes ? Garçon aujourdâ��hui, comment rêve-t-on, fantasme-t-on, fait-on lâ��amour ? Trois grands musiciens de jazz ont discuté de ces thèmes devant un enregistreur, avant dâ��imaginer la musique qui sâ��en inspire. Une écrivaine les a interrogés et écoutés, puis tissé leurs histoires diverses en une seule et même histoire. Elle leur prête sa voix.

En tournée

24 mars 2011 Triton, création, Les Lilas – 11 avril 2011 Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis – 15 avril 2011 Deauville festival du livre 2011 – 30 mai 2011 Le Petit Hebertot, Paris – 1erâ�¯octobre 2011 Collégiale St Mexme, Chinon – 20â�¯octobre 2011 Festival de Jazz de Tourcoing – 15â�¯novembre 2011 Festival de Jazz de Boulogne-sur-Mer – 3â�¯décembre 2011 Festival Automne après les vendanges à Sablet – 6â�¯décembre 2011 Méjan en Arles – 20â�¯janvier 2012 Amphithéâtre de Lâ��Opéra de Lyon – 6 juin 2012 La Chartreuse, Villeneuve les Avignons – 9 juin 2012 Les Bains Douche, Lignières – 18 juin 2012 Centre culturel canadien, Paris – 28-29 septembre 2012 Festival FIL, Montréal – 11 au 16 décembre 2012 Théâtre Kleber-Méleau, Lausanne, Suisse – 25 janvier 2013 Café de la Danse, Paris

A propos

Un projet

Le Trio Viret réunit Jean-Philippe Viret à la contrebasse, Edouard Ferlet au piano et Fabrice Moreau à la batterie â�� chacun se faisant tour à tour compositeur et interprète. En 10 ans, le Trio a enregistré sept albums et sâ��est produit dans de nombreuses salles en France et à lâ��international. Rencontrer Nancy Huston est une opportunité extraordinaire qui permet au Trio dâ��expérimenter la fusion de lâ��art des mots et de la musique. Nancy Huston, écrivain dâ��origine canadienne, est également une musicienne talentueuse : elle pratique le piano, le clavecin et la flûte. Musique et littérature sont indissociables dans son Å�uvre : nombre de ses romans traitent de la musique et du musicien (Les variations Goldberg, Lâ��Empreinte de lâ��ange, Prodige) ; les mots sâ��écrivent chez elle en musique, ils font entrer dans lâ��écriture une dimension musicale sensible, se lient intimement aux sons, et donnent à la profondeur du propos une légèreté musicale libératrice. Cette rencontre répond à lâ��ambition de croiser les arts, d’expérimenter de nouvelles dimensions du jazz en y faisant entrer la parole â�� expérience que le double talent de Nancy Huston intensifie. Câ��est le désir de travailler sur la création et l’improvisation propre au jazz, par la rencontre avec le dire â�� à la fois écrit, lu et chanté ; le choix d’aller plus loin dans la composition à trois en y ajoutant un artiste du domaine de la littérature, adepte des lectures-concerts ; et le souhait dâ��interroger le jazz dans son rapport aux mots, à lâ��écrit, aux genres (féminin/masculin), et à lâ��intime. Cette rencontre sera mise en scène par Chloé Réjon, actrice reconnue qui travaille depuis plusieurs années avec Nancy Huston. De par son expérience de metteur en scène et de comédienne, elle dirigera les quatre artistes, leur fera découvrir le travail de comédien pour donner au spectacle une dimension théâtrale qui le distinguera dâ��un simple concert ou dâ��une lecture agrémentée de musique, respectant par là-même son processus de création.

Un double geste créateur

« On ne naît pas femme on le devient » : Affirmation beauvoirienne aussi célèbre que discutable. Et homme ? On le naît ? On le devient ? Nancy Huston, auteure de renommée, activiste féministe dans les années 70, interroge ici la « nature » de l�homme en recueillant une parole inédite, celle de trois musiciens de jazz qui nous dévoilent leur intimité d�homme. Ils abordent la place du corps, de la musique, de la femme et du désir dans leur vie ; ils nous parlent de leurs premières fois, de leurs certitudes et de leurs questionnements. Des anecdotes croustillantes, un langage sans fausse pudeur, une sincérité désarmante de simplicité donnent au texte une légèreté pleine d�humour, de sensibilité et de nuances. Le sacro saint « idéal masculin » qu�essaye d�imposer la société est ici interrogé en face par les premiers concernés, avec en perspective l�image de la femme. Sur ce texte qui raconte leur histoire, les trois musiciens composent une musique originale, pour que mots et sons se répondent, qu�à l�intimité personnelle du récit se mêle l�intimité universelle de la musique. Leur univers musical est remis en jeu par la confrontation avec cet autre mode d�expression qu�est la littérature, avec ce regard féminin qui les questionne à l�endroit même de ce qu�on pourrait appeler leur virilité, leur image sociale. La littérature se voit dépossédée de son auteure qui se donne à entendre en mots, en musique et en chant, grâce aux partitions que lui aura spécialement écrites le Trio.

« A ta place »

Un spectacle composé à quatre qui aurait pu s�appeler « A ta place » : sur scène, la femme, Nancy Huston, joue l�homme, s�approprie les propos des musiciens ; une femme dramaturge, récitante, qui se fait aussi musicienne et chanteuse ; des musiciens qui se racontent, qui s�improvisent auteurs et comédiens, qui passent de la musique aux mots, d�un instrument à un autre. Tous les quatre évoluent dans une homogénéité spatiale qui abolit les distinctions habituelles entre musiciens d�une part et acteurs ou chanteurs de l�autre. Le spectacle se joue des genres : la narratrice porte des voix masculines ; le jazz porte la parole ; le mutisme habituel des musiciens se meut en chant, en témoignage, en partage de mots et de sons. Les instruments (piano, contrebasse, batterie) soutiennent la mise en espace : ils portent la parole, s�y mêlent, la font chanter ou tomber dans le silence. La musique traduit l�intime, l�au-delà des mots ; elle soutient le témoignage, l�enrobe de sensualité, improvise sur les sentiments ; elle universalise le propos, laissant chacun rêver à sa propre histoire : « Et si j�avais été à sa place, quel regard aurais-je porté sur le monde ? ». Un décor sobre, léger, qui met en valeur le jeu entre les artistes, la complicité de ce quatuor artistique qui s�aventure dans le transgenre, revisitant le cabaret et le café-concert. Une fois sur scène, le spectacle fixé en mots et en notes se libère de l�écrit pour retrouver le principe même du jazz : l�improvisation. Mots et sons se réinventent, apprennent à se créer dans un geste commun ; l�écrit dramaturgique retrouve une liberté, une spontanéité : chacun se fait interprète et compositeur de l�instant, redonnant au spectacle vivant son sens propre, le libérant de la simple répétition du même, de la fidélité au seul écrit. Les musiciens devront improviser en interaction avec ce qui sera dit ; la narratrice pourra également moduler son texte selon l�inspiration du moment. Le texte devra être dit comme si les artistes discutaient en temps réel : le travail du jeu de comédien sera important. Chacun se met à la place de l�autre : si les musiciens se font comédiens, la récitante se fait musicienne, jouant les morceaux que lui aura écrits le Trio, comme elle leur dit les paroles qu�ils ont prononcées. Le projet s�élabore dans un acte créateur global où chacun est investi, de la création à la production, pour finalement se redécouvrir dans l�improvisation comme art éminemment scénique.

Share Button